Si vous pensez que les mangas sont mal dessinés…

Si vous pensez que les mangas sont mal dessinés…
Si vous pensez que les mangas sont mal dessinés…
5 (100%) 1 vote

Beaucoup d’entre vous sourient à ce titre volontairement provocateur, mais remontez un peu dans le temps… les trentenaires savent de quoi je parle : Une époque où les mangas étaient snobés par la presse et les institutions !

Rappelez-vous : les manifestations anti-goldorak , le journal de Groland qui se moque des dessins animés ‘mal dessinés’, la grêve des doubleurs de « Ken le survivant »… et je ne parle pas de Télérama qui a défoncé le chef d’oeuvre « Akira » d’Otomo avant de se rétracter quelques temps plus tard.

goldorak

Oui, vous savez c’est cette même critique qui revient sans cesse, la même qui traitait le cinéma américain de « gros effets spéciaux sans scénario », alors qu’ils ont sans doute parmi les meilleurs scénaristes au monde au vu du succès de leurs séries : Desperate Housewives, Docteur House, Prison Break, les Experts, Lost… vous voyez de quoi je parle ?

Pour remettre dans le contexte, le Manga est né au Japon et contrairement à nos mentalités dans le pays du soleil levant les b.d et les dessins animés ne sont pas que pour les enfants : c’est un moyen d’expression à part entière, complètement implanté dans la culture et les mentalités. Tout comme le cinéma chez nous, le manga a des genres et des sous-genres dédié à tous les types de public : enfant, fille, garçon, ado, adulte etc… Cette confrontation culturelle qui a eu lieu dans les années 80-90 avec notamment leur apparition en masse dans la jadis émission populaire « Club Dorothée » a donc généré de l’incompréhension auprès du public adulte français qui voit pour la première fois des dessins animés matures avec des mondes pas toujours tout roses et des personnages torturés… support habituellement consacré aux enfants dans notre Pays. L’hexagone a en effet été longtemps bercé par la culture anglo-saxonne dont les Disney et autres Looney Tunes sans parler des oeuvres francophones comme les Schtroumpfs ou encore de Tintin et Astérix.

club dorothée

Bien des années après, on se rend compte que la maladresse de programmation des chaines TV fut un véritable terrain miné pour le Manga qui s’est vu accusé de tous les maux. ‘Violent’, ‘Mal dessiné’, ‘Mal animé’, ‘débile’… un paradoxe avec le succès colossal qu’il remportait auprès du jeune public notamment les ados avec les series comme « Les chevaliers du zodiaques » ou « Dragon Ball Z ». Sans ajouter que certaines series bien françaises elles, étaient pour le coup vraiment « mal dessinée ». Pour plomber encore ce climat, à l’époque tout ce qui venait d’asie était plutôt mal vu comme du « produit de seconde zone » et le manga n’a pas échappé à ce snobisme. Les journaux et institutions s’en s’ont données à coeur joie, souvent même sans avoir vu la moindre minute de ces dessins animés.

chevalier du zodiaque

Vous devez sans doute sûrement glousser car vous voyez bien qu’aujourd’hui ce climat s’est considérablement apaisé. D’une part parce que tous les jeunes enfants de l’époque sont désormais de jeunes parents et qu’ils ont la nostalgie de leur enfance sur ce sujet. D’autre part parce que la France est devenu le deuxième pays au monde le plus consommateur de mangas. On peut ajouter que le manga fait désormais parti de notre paysage culturel avec la naissance de nombreux mangakas français, d’éditeurs, de collections, des rayons dédiés qui grossissent dans les magasins… et que désormais toutes les tranches de population n’ont plus honte de lire du manga. Il n’y a qu’à voir les derniers succès en la matière : Naruto, Fairy tail ou encore la bd la plus vendue dans le monde en ce moment… le manga One piece ! Sans oublier aussi le travail du studio Ghibli qui a fait passer la pilule aux grande instances critiques de l’excellence du manga à travers ses oeurves magistrales : Princesse Mononoke, Porco rosso, le voyage de Chihiro etc…

one piece

Tout celà nous amène donc à l’un de nos sujets favoris : la déco. Celà ne vous a sans doute pas échappé, le manga a pris également la place qu’il méritait.

En ce qui concerne les mangas papiers, voici ce que les meilleures mains des mangakas arrivent à produire…

Vagabond, de Takehiko Inoue

vagabond

Death Note, de Tsugumi Ōba

death note

Berserk de  Kentaro Miura

berserk

de quoi mettre tout le monde d’accord !


Pour en savoir plus sur l’univers du manga : manga