La folie des coloriages anti stress

La folie des coloriages anti stress
La folie des coloriages anti stress
5 (100%) 2 votes

Si vous en êtes restés au livres de coloriages de petit poney ou de tchoupi, vous n’êtes plus dans le coup ! Depuis quelques années, un véritable phénomène a fleuri dans nos rayons librairies et ces motifs « doodle » ne vous ont peut être pas échappé. Il s’agit des livres dit « Anti stress » ou livre d’art-thérapie (oui oui !).

C’est bien cette discipline qui est à l’origine de ce mouvement populaire. Bien plus enclin à l’introspection, l’art s’est désormais démocratisé dans de véritables ouvrages pour adultes. Exit donc vos séances de Yoga et vos soirées entre potes, c’est par le coloriage qu’il faudra passer pour retrouver la sérénité si l’on en croit les adeptes 🙂

coloriage anti stress

Google vous propose donc aujourd’hui plus de 500 000 résultats relatant le sujet mais qu’est ce qui attire tant les foules ?

C’est accessible à tous : En effet nul besoin d’être un dessinateur en herbe, les coloriages anti-stress sont destinés aux gens de 7 à 77 ans, même si un adulte sera plus à même d’y trouver son interêt

C’est joli et décoratif : Pour moi c’est THE argument qui explique une grande partie de ce succès, on y retrouve les notions de « faits mains » et d’authenticité en piochant allégrement dans des codes illustratifs des cultures orientales ou vintages (même si celà s’est diversifié). On peut ainsi encadrer, exposer ou partager ses oeuvres sur les réseaux sociaux. On peut aussi l’aborder avec un regard plus ‘technique’ en reprenant des techniques d’illustration traditionnelle (dégradés, tramages, associations de couleurs…). Celà peut être un tremplin pour se lancer dans des activités artistiques.

On y trouve un intérêt « thérapeutique » : ou tout du moins on y croit – il  est prouvé que concentrer son attention sur une tâche plaisante bien particulière aide à bien gérer ses pensées, ses envies (tabac, alcool…) et aide à l’évasion. Bien qu’à la fin beaucoup n’y voit qu’un plaisir comme un autre en retrouvant des sensations de l’enfance que l’on croyait oubliées. Pour illustrer ce sentiment, j’ai été surpris d’une remarque que j’avais faite sur une Instagrameuse qui a pris en photo son livre de coloriage anti stress fraichement acheté, je lui ai demandé « tu es stressée ? » et elle m’a répondu naïvement « pas du tout, j’adore juste colorier », une phrase acquiescée par bon nombre de ses followers qui m’avait beaucoup amusé ! 🙂

Les recherches s’entendent à dire que les éditeurs ont été les premiers surpris de ce succès. L’ouvrage qui a lancé la machine est sans nul doute le livre « 100 coloriages anti-stress » par Hachette en 2012 avant d’être secondé par des centaines de parutions similaires. Une tendance qui n’a pas l’air s’arrêter ! Et vous faites vous des coloriages anti-stress ?