10 dessins animés regrettés de notre enfance

10 dessins animés regrettés de notre enfance
10 dessins animés regrettés de notre enfance
5 (100%) 1 vote

Alors que nos chères petites têtes blondes rentrent à l’école, il nous vient un sentiment de nostalgie lorsqu’on se souvenaient de notre retour à la maison accueillis par les dessins animés d’un certain club ! Oui toi-même tu sais, à l’époque c’était mieux, foi de vieux cons !

.Les chevaliers du zodiaque

saint seya

De son vrai nom « Saint Seya », cette série destinée plutôt à un public ado, fut diffusée la première fois en 1988 et dura près de 10 ans, c’est un des plus grand succès du genre manga ! La saga raconte les aventures de chevaliers modernes entraînés à protéger la réincarnation de la déesse Athena contre les envies de pouvoir d’autres dieux. On a appris ainsi les constellations par coeurs et les légendes mythologiques entre 2 bastons. Ah oui et on kiffait les jouets avec les personnages en armure qui valaient une blinde à l’époque (près de 30 €) ! La série a été recemment « rebootée » mais la qualité de celle-ci ne fait pas autant l’unanimité.

.Les mysterieuses citées d’or

les cités d'or

Cette série a été un projet un peu particulier car c’est le fruit d’une collaboration entre studios japonais et français. Il fut diffusé sur Antenne 2 (ex France 2) sur l’emission « récré a2 ». La qualité de la narration, de l’animation et des dessins à l’époque était remarquable sans compter la sublime musique d’ouverture de Haim Saban. Le contexte de la série raconte la volonté d’un jeune garçon de découvrir les cités d’or dans le nouveau monde avec l’aide d’un capitaine. La série a été rebooté en 2015 et malgré sa qualité n’arrive pas a répéter le succès de l’original, peut être à cause de son univers trop « coloré ».

.Robotech (Macross)

robotech

C’est le digne représentant du genre « Mecha » qui met en scène de gros robots humanoïdes pilotés par des humains qui peuvent aussi se transformer en velo. Cette saga de science fiction a un univers très complexe dans lequel les humains sont en guerres contre une espèce d’extra-terrestres. Le monde de Macross est décliné en de nombreux spin-off et est reconnu comme le « Star wars du manga ». A voir absolument !

.Jayce et les conquérants de la lumière

jayce et les conquerants de la lumiere

Je ne sais pas si c’est l’histoire – très répétitive – de cette série qui a fait que l’on s’en souvient encore ou bien son générique qui déboitait à l’époque ! En gros tous les épisodes racontent l’histoire de Jayce qui cherche la terre en vain et tombe sur une planète qui n’est pas la terre, mais y découvre ses habitants et manque de bol ses ennemis jurés les ‘monstroplantes’ (des robots/plantes) défoncent la dite planète et jayce doit alors s’en débarrasser avant de se barrer ailleurs. J’en ai pour ma part jamais vu la fin mais ça a marqué. Sauvveeee l’uniiiverssssss !…

.Les mondes engloutis

les mondes engloutis

Si tu veux un dessin animé qui te donne le cafard, regarde les mondes engloutis ! Cette série diffusée sur Antenne 2 est franco-française et le style de dessin dénote vraiment à l’époque (c’etait moche, disons-le). Mais ce qui met mal à l’aise c’est l’ambiance de détresse que subissent les personnages. En résumé il s’agit de protagonistes qui sont paumés dans les sous-sols de la Terre qui abrite une multitudes de mondes. Sic… pourtant la série reste prenante.

.Rahan

rahan

Bon la bd était géniale, alors si la série se calquait dessus, c’était gagné ! Et c’est le cas, les dessins étaient super, on sentait bien le monde oppressant de la préhistoire, et avec du recul l’oeuvre prônait la tolérance et la paix même si de nombreux combats animent Rahan.

.Ranma 1/2

ranma1/2

Un enfant et son père partent s’entrainer en Chine dans des contrées reculées et tombent dans de mystérieuses sources qui leur donne un pouvoir particulier : lorsqu’il sont soumis à de l’eau froide ou de l’eau chaude, ils changent de forme, l’un en Panda, l’autre en fille ! Vous imaginez bien les situations cocasses lorsque cette famille se retrouve hebergé chez un ami du père sous le même toit qu’une jeune fille du même âge. La série est très drôle et tourne également beaucoup autour des arts martiaux, elle a connu un énorme succès. On en redemande.

.Ulysse 31

ulysse31

Réalisée en grande partie avec des équipes françaises, cette série de 26 épisodes est une adaptation française de l’odyssée d’Ulysse en science fiction. Et tout est réussi pour l’époque : dessin, décors, animations, univers, musique. Un grand classique a découvrir ou redécouvrir.

.Olive et tom

olive et tom

LE dessin-animé de référence sur le football, son côté surréaliste et ses personnages hauts en couleurs en ont fait une série ultra connue et rapidement populaire. On se souvient des terrains de foot de 50 kilomètres de long, des tirs de Scud de Mark Landers qui défonçait 10 joueurs à la queue-leu-leu, des championnats juniors retransmis dans toutes les télés du monde… c’est ce qui plaisait à nous, petits jeunes de l’époque.

.Le collège fou, fou, fou

college fou fou fou

Les séries se déroulant dans les écoles japonaises, il y en avait, mais celle-ci était particularité d’être uniquement comique. Une bande de joyeux lurons nommée les « joyeux loufoques » attise les moqueries de tout le collège, pourtant ils attirent les sympathies de 2 jolies filles qui sont amusés de leur folie. Le collège fou fou fou était vraiment drôle et même si tous ne se valaient pas, nombre d’entre eux sont à mourir de rire. Je me souviens que mes parents regardaient avec moi.

Voilà il reste maintenant à savoir si nos enfants auront des souvenirs aussi marquants. See you !